Home / Santé / Les acouphènes, un mal physique ou psychologique ?

Les acouphènes, un mal physique ou psychologique ?

Les acouphènes sont un mal souvent peu pris au sérieux dont la gravité est méconsidérée, car il s’agit d’une pathologie invisible. S’il n’entraîne pas de douleur physique, l’handicap est pourtant bien réel !

Qu’est-ce que des acouphènes ?

Les acouphènes sont une sorte de traumatisme de l’ouïe qui provoque des sifflements entendus seulement par la personne ayant ce symptôme. Il peut apparaître lors d’une exposition prolongée à des sons très forts, mais aussi des chocs émotionnels.

Un mal psychologique important

L’impact sur la psychologie est très important car il influe sur l’humeur et même sur les choix de vie. Au début, il n’est pas rare que la personne atteinte d’acouphènes se sente prisonnière et puisse faire une dépression.

Les témoignages montrent qu’il y a un avant et un après, et qu’il faut apprendre à vivre avec ce handicap invisible, souvent incompris et oublié par l’entourage. Dans les cas les plus extrêmes, les sifflements peuvent même mener au suicide.

La nuit est probablement le moment le plus difficile à gérer, car le sifflement se fait davantage sentir lors de l’endormissement ; le cerveau est moins sollicité à ce moment et il y a moins de bruits extérieurs.

Une personne atteinte avait d’ailleurs fait le choix de vivre dans une rue bruyante avec du passage afin d’éviter la nuit d’entendre fortement le sifflement.

Comment prévenir les acouphènes ?

Comme les acouphènes résultent d’un traumatisme, il faut bien sûr éviter d’exposer vos oreilles à des environnements très sonores. Des bouchons d’oreille permettent de limiter les décibels sans entraver forcément votre écoute. Attention, certains environnements sont beaucoup plus forts qu’on ne le soupçonne ! Match de sport ou encore séance au cinéma, je vous recommande l’usage de bouchons d’oreille.

Sachez toutefois que nous ne sommes pas égaux face à ces sifflements. Il suffira d’un seul concert à une personne pour avoir des acouphènes, tandis que d’autres pourront s’exposer toute leur vie sans souffrir de sifflements.

Atténuer les acouphènes

Si l’expression des bruits parasites peut être différente d’un patient à l’autre, certains éléments peuvent accentuer les sifflements. C’est le cas notamment de l’alcool qui aurait tendance à les amplifier, ou encore le café qui a pour effet de dilater les vaisseaux sanguins.

Les solutions contre les acouphènes

Il n’existe actuellement pas de médicaments dédiés aux acouphènes, mais un remède pour une autre pathologie aurait tendance à avoir des effets positifs s’il est pris assez tôt. C’est pourquoi il faut aller voir un ORL le plus tôt possible !

Il est également possible de faire de la thérapie cognitive et sonore grâce à une application qui s’appelle Diapason. Ça permet de s’en accommoder et de mieux vivre avec ses acouphènes.

Sachez enfin que les acouphènes ne sont pas toujours irréversibles : il est possible que le sifflement disparaisse au bout de quelques mois (voire années) sans explication.

A propos Blog Sante

A LIRE AUSSI

cerveau capacité professionnelle

Comment faire du renforcement des capacités une priorité dans son parcours professionnel ?

D’après l’Organisation mondiale de la santé, 4,3 millions d’agents de santé supplémentaires seraient nécessaires dans …